• L'animal Blanc

    Les fleurs ce courbent sous le léger souffle du vent

    Assise la, en tailleur les yeux fermé, profitant de ce moment

    Les feuilles font leur petit bruit très agréable

    Un cerf blanc marche au loin, d'un pas élégant et à la fois puissant.

     J'ouvris les yeux et le fixa plusieurs minutes

    Baisser pour boire dans un petit coin d'eau

    Les herbes étaient haute

    Cacher derrière j'avança

    Il ma vue, mais ne fuit pas.

    On étaient la, entrain de nous observer

    La peur ne ce trouvait pas dans nos yeux

    Je ris qu’à à m'avancer un peu plus

    Mais il ne fuit pas

    Il était comme intrigué par moi, et me regardait de ses yeux océan.

    Juste l'eau et quelques herbes nous séparaient

    Un lien nous lie, mais le quel?

    Quelque chose m'attirait vers lui

    J'avais besoin de voir ou il pouvait aller

    Si il pouvait accepter notre rencontre.

    L'animal ce redressa avec élégance,

    ça fourrure était d'un blanc magnifique vue de plus près

    Je me leva doucement pour ne pas lui faire peur

    Le Cerf, commença à venir vers moi en entrant dans l'eau de la rivière.

     J'avança avec lui, l'eau nous arrivaient tout deux au bassins

    Celle ci était froide mais je n'y prit pas compte

    L'animal non plus

    Ma main se tendit vers lui.

    L'animal ce laissa toucher le museau

    A mon contact ça fourrure ce mis à briller

    Et quatre ailes d'ange immense apparurent sur son dos

    Je resta là, surprise, ayant du mal à croire ce que je voyais.

    Mon souffle ce coupa

    Il mit sa tête contre ma poitrine

    Il sentait mon cœur battre la chamade

     Il ce mit à briller d'avantage et l'animal ce métamorphosa en un ange à une longue chevelure de couleur châtain clair

    C'était un homme, au corps mince mais élégant

    Il me tenait dans ses bras.

     Je m'y ma mains sur son long cou

    D'un coup ça grande lumière commença à diminuer

    Il commença à disparaître, il devin brume, et entra dans mon cœur

    Je senti son âme en moi

    Il me parlait...Nous sommes lié, nous fessons qu'un

    Ma peau ce mis à briller

    Et de grande ailes blanche me poussa dans le dos

    Depuis nous gardons une connexion.